Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 08:42

Les vacances commencent pour moi et j'en suis ravie ! Côté météo, une belle semaine est annoncée, le jardinage va donc être largement au programme. Agrandissement des massifs, plantation de vivaces (j'ai déjà craqué en achetant des godets la semaine passée dans ma jardinerie), taille des arbustes, désherbage, ... bref, j'ai de quoi m'occuper. Bien entendu, je vous ferai suivre mes travaux au fil de la semaine.

En attendant, je souhaite à tous les amoureux une bonne St-Valentin.

Vive les vacances !
Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 18:27

J'avais remarqué chez Sophie de " Notre Jardin Secret " sa superbe floraison rouge intense en été. En lisant ses articles, je lui trouvai enfin son identité : la persicaria affinis. Un nom impossible à retenir pour moi, alors je la nomme par son nom commun : la renouée. Bref, l'essentiel était pour moi de la trouver à la jardinerie pour que je l'admire dans mon jardin.

J'ai opté pour une variété rampante qui limite ainsi la pousse des mauvaises herbes. Très vite, elle s'est sentie à l'aise, s'est rapidement élargie et occupe presque 1m2 ! Que du bonheur ! Elle m'a enchantée tout l'été avec sa floraison, formée d'une multitude d'épis passant du rose clair au rouge vif.

Mais voilà, aujourd'hui je m'inquiète de son apparence. Son feuillage est tout marron, quelques rares pousses tentent de rester d'un vert encore prometteur mais pour combien de temps ?

C'est grave Docteur ?

Est-ce normal en cette période de froid qu'elle présente une aussi "grise mine" ? Ou dois-je envisager de la remplacer ?

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 17:16

C'est avec un temps sec et froid que j'ai commencé à tailler tout ce qui devait l'être avant le réveil des bourgeons.

Comme chaque année, les pérovskias ont été coupés courts.

Travaux du week-end

Ils formeront un semblant de haie à floraison bleue intense cet été.

Travaux du week-end

A leur côté, on trouve des rosiers arbustifs blancs 'Opalia' et des stipas (ou cheveux d'ange). Eux aussi se préparent pour la nouvelle saison.

Travaux du week-end
'opalia' accompagné d'une salvia patens

'opalia' accompagné d'une salvia patens

Les rosiers n'ont jamais été taillés si courts. J'espère les rendre ainsi plus vigoureux et florifères bien qu'ils soient déjà satisfaisants.

Travaux du week-end

C'est ensuite au tour des Iris d'être libérés des nombreux indésirables. Ils respirent mieux à présent.

Je trouve cette photo horrible avec cette bâche bien pratique mais vraiment trop inesthétique.

Je trouve cette photo horrible avec cette bâche bien pratique mais vraiment trop inesthétique.

Grande première pour le seringat, planté il y a plus de 3 ans : il vient de connaître sa premier taille ! Les branches les plus âgées ont été coupées au ras du sol, espérant ainsi de nouvelles pousses.

Travaux du week-end

On termine avec l'hibiscus 'blue bird' dont les branches ont perdu le tiers de leur longueur.

Travaux du week-end
Travaux du week-end

Le 'massif bleu' est ainsi prêt pour sa floraison 2015.

Massif bleu en été

Massif bleu en été

Je finis mes travaux de jardinage dans le nouveau massif, en retirant 1m2 de gazon.

Travaux du week-end

Ce nouveau massif avance lentement mais sûrement !

Bonne semaine à tous !

Repost 0
Published by Camélia - dans Travaux du jour
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 09:46

Sur plusieurs blogs que je suis, j'ai lu que vous aviez retiré le feuillage, pourtant bien vert, de vos héllébores. Je ne comprenais pas la raison de cette taille jusqu'à ce qu'un article -du magazine "Jardin Facile" de janvier 2010 - m'apporte des explications. Voici ce qui est précisé :

L'héllébore est une plante à floraison hivernale, qui donne sa pleine mesure durant la période de froid et de gel. Ses fleurs dégagent un charme particulier. Lorsqu'on satisfait ses exigences, l'héllébore est absolument fiable. La plante se sent particulièrement à l'aise à l'ombre légère, au pied d'un arbuste. Elle peut cependant être atteinte par la maladie des taches noires. Celle-ci se manifeste par des taches noires qui apparaissent d'abord sur le bord des feuilles et peuvent conduire au dépérissement total de la plante. A titre préventif, couper toutes les vieilles feuilles début février. D'ailleurs, avec moins de feuilles, les fleurs ressortent davantage. Jetez les feuilles malades dans les déchets, jamais dans le compost !

Suivi d'un dessin explicatif :

Entretien des héllébores

Alors j'ai suivi ces conseils et méthodes en sortant à mon tour le sécateur ...

Avant la taille

Avant la taille

Après la taille

Après la taille

Je trouve leur floraison tellement exceptionnelle et généreuse - alors que la saison hypnose tout le reste du jardin - que j'ai eu envie d'en planter davantage pour patienter jusqu'au printemps.

Une jardinière installée à la fenêtre de la cuisine, compte 2 héllébores niger (blancs).

Entretien des héllébores

Après leur floraison, ils iront rejoindre l'helleborus orientalis 'Red Spotted', planté au pied du camélia. Je ne comprends pas pourquoi sur son étiquette - et confirmer par des recherches sur le net - cette variété propose des sujets aux coloris unis et d'autres aux pétales mouchetées ?

'red spotted' aux pétales de couleur unie

'red spotted' aux pétales de couleur unie

'red spotted' aux pétales mouchetées

'red spotted' aux pétales mouchetées

Acheté sans fleur, comment sera cet hellebore ?

Acheté sans fleur, comment sera cet hellebore ?

Mouchetée j'espère ! Je ne pense pas voir la réponse cette année, je devrais patienter un an de plus ...

Planté la semaine dernière près du camélia qui commence tout juste sa floraison

Planté la semaine dernière près du camélia qui commence tout juste sa floraison

Il fait très froid ce matin mais le soleil est là. Pour lui faire honneur, on se couvre bien chaudement, et on poursuit les travaux de nettoyage du jardin pour moi, et aménagement du potager pour mon homme.

Bon week-end ensoleillé à tous !

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 08:38

Suite au SOL 2015, Sylvaine a proposé le reste de ses graines sur simple demande par mail. Intéressée par celles de l'hibiscus de Syrie (hibiscus syriacus blanc), je les ai reçues hier, accompagnées d'un gentil message fleuri d'un héllébore.

Merci Sylvaine !
Merci Sylvaine !
Merci Sylvaine !
Merci Sylvaine !

Merci à toi pour ta générosité.

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 09:08

La semaine dernière, les températures ont bien chuté, recouvrant même d'un épais manteau blanc certaines régions. Dans l'ouest, juste quelques gelées matinales et des journées pluvieuses et venteuses. Mais mercredi dernier, les enfants et moi avons remarqué quelques oiseaux dans le jardin. Cherchaient-ils à se nourrir ? Sûrement ! Alors nous voilà partis à la recherche de graines ... et miracle, on a trouvé un sachet, que Papa avait acheté au début de l'hiver ! Merci Papa !

Ne les oublions pas

On verse des graines dans un récipient que l'on pose tout simplement sur la terrasse.

Mais aucun oiseau n'est venu ...

Ne les oublions pas

Le temps est maussade et pluvieux, alors il faut occuper les enfants !

On décide de fabriquer une mangeoire de luxe ! Sur le net, on trouve très facilement des exemples de mangeoires "faites maison", à partir de matériaux simples comme une boîte de conserve, une bouteille de lait, une tuile, ...

On retient donc l'idée d'une mangeoire fabriquée à partir d'une bouteille d'eau (en plastique). Elle constituera la réserve de graines. Grâce à des petits trous en bas de la bouteille, les graines s'écouleront dans un support rond. Un caillou y est posé pour faire du poids et éviter que le vent déplace tout ça. Des branches de noisetiers traversent la bouteille pour attirer les oiseaux.

Ne les oublions pasNe les oublions pas

Puis on remplit la bouteille de graines. Le jeudi matin, on place le tout dehors sur la terrasse, avant de partir à l'école pour les enfants et au bureau pour moi.

Ne les oublions pasNe les oublions pas

Mais jeudi soir, surprise : la mangeoire est penchée !

Qui est à l'origine ? le vent ? un chat ?

Et les oiseaux sont-ils venus dans la journée ?

ou bien cette mangeoire les effraye-t-elle ?

Bref, pas terrible notre invention ...

Ne les oublions pas

Mon mari nous fait remarquer que les oiseaux ne doivent pas se sentir en sécurité à venir aussi près de la maison. Il suggère donc une mangeoire à suspendre plus loin dans le jardin où nos invités seraient plus sereins pour déjeuner. Du coup, le mot "mangeoire" est ajoutée à ma liste de courses !

On a trouvé une mangeoire en bois brut, alors il faut la protéger de la pluie. De l'huile pour bois rouge est appliquée soigneusement par notre garçon. Il a hâte que son Papa la fixe pour observer les oiseaux. Mais il faut attendre un séchage sûr avant d'y déverser les graines.

Ne les oublions pas

Mais au fil des jours, surprise : on assiste à un véritable balai d'oiseaux !

Ne les oublions pasNe les oublions pas
Ne les oublions pas

Finalement ils viennent bien sur la terrasse ! Alors la mangeoire est fixée à la pergola pour pouvoir les observer de près. Hier soir, quelques flocons sont tombés et ce matin, on les guette avant d'aller à l'école.

Ne les oublions pas

On comprend très vite leur méthode : on se pose un peu plus loin ...

Ne les oublions pas

... on observe et on y va !

Ne les oublions pas

Mission réussie !

Le soleil commence déjà à pointer. La neige va vite disparaître ... pour mon plus grand bonheur !

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 18:22

Le début de l'année 2015 sera consacré à la réalisation d'un nouveau massif près de l'entrée de la maison. L'idée m'est venue en voyant le camélia, seul dans son coin. Il avait été planté là, car il exige de l'ombre et cette contrainte me m'avait pas laissé le choix quant à son emplacement. A son pied, j'avais mis des bruyères blanches et roses pour former un tapis coloré autour de lui. Ce coin, un peu tristounet, méritait d'être mis en valeur.

Photo 2014

Photo 2014

J'ai commencé à agrandir ce massif l'année dernière en y ajoutant un cornouiller 'alba'. Ce cornouiller était au fond du jardin et je trouvais dommage de ne pas profiter de son joli bois rouge en hiver. Maintenant, on le remarque bien devant le mur blanc de la maison.

Photo de mars 2014

Photo de mars 2014

Ses branches recouvertes de mousse seront coupées cette année car de nouvelles tiges se sont formées depuis le printemps dernier. Et plus on le taille, plus ces jeunes pousses rouges sont nombreuses et ravissantes.

Photo de janvier 2015

Photo de janvier 2015

Le sol est assez facile à travailler de ce temps grâce aux pluies hivernales. Je veux donc en profiter pour retirer le gazon. En février, ce sera ma priorité car il y a une belle longueur à enlever.

Voici une photo pour vous aider à visualiser le projet, présentant (en rouge) l'emplacement du futur massif.

Photo prise en 2012

Photo prise en 2012

Quelle largeur de massif feriez-vous ? Je pense faire une plate-bande d'1,5 mètre de large. Est-ce suffisant pour des arbustes sachant qu'il y aura cornouiller, abélia ou acer, et oranger du Mexique ?

L'ensemble du massif mesurera plus de 7 mètres linéaires-coupés par l'angle de la maison. Ce week-end, le gazon a été enlevé sur 1 mètre supplémentaire (je ne peux pas faire plus, j'ai très vite mal au dos ! je préfère donc me préserver en y allant par étape ! ). Voici ce soir où en est ce massif.

Le 1er février 2015

Le 1er février 2015

Je ne suis pas encore à la moitié mais petit à petit, je vais y arriver ! Plus que 4 mètres de gazon à enlever. Pour cela, j'espère que Février sera clément pour commencer les plantations en Mars.

A gauche du cornouiller, je pense mettre un abélia 'grandiflora' qui végète dans la haie qui nous sépare du voisin. Mais je m'interroge car ce massif est exposé plein nord.

Cette orientation peut-elle lui convenir ? D'autant qu'il sera en plein vent ...

J'hésite avec un acer palmatum 'Katsura' qui est actuellement en pot mais j'ai lu sur le net qu'il préfère les expositions à l'abri du vent ... Si vous avez une idée de variété qui ne craint pas les courants d'air, je suis preneuse.

Bonne semaine à tous et merci d'avance pour vos avis.

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 09:16

4 - Aster 'Eventide'

Floraison en septembre / octobre. Hauteur : 100 cm / 120 cm
Exposition au soleil ou à mi-ombre. Sol ordinaire, humifère, frais. Rustique, au moins jusqu'à -15°C. Feuillage caduc. Port Buissonnant.
Suite et fin

Bon j'avoue, j'ai complétement oublié de la photographier lorsqu'elle était superbe à la fin de l'été. Ces fleurs, d'un bleu profond, ne passaient pas inaperçues à côté des roses blanches du rosier 'Winchester Cathedral'. Je vous promets la photo de cette belle association en septembre 2015 !

5 - Stachys byzantina (ou Epiaire laineux)

Couvre sol au feuillage persistant, doux et gris. Fleurs mauves.
Exposition au soleil. Sol ordinaire, sec à modérément humide. Rustique, au moins jusqu'à -15°C.
Suite et finSuite et fin

Je ne peux plus m'en passer ! Idéal pour éviter l'apparition des mauvaises herbes, il s'étale entre les arbustes et les rosiers en formant un tapis tout doux. Ses fleurs mauves en été sont assez discrètes. C'est vraiment la douceur de son feuillage qui fascine !

6 - Bruyère d'hiver (ou erica)

Couvre-sol persistant, touffu et compact produisant une profusion de petites fleurs pendant tout l'hiver. Exposition au soleil ou mi-ombre. Sol léger, humifère, sans trop de calcaire, pas trop sec à frais. Rustique au moins jusqu'à -15°C.
Suite et finSuite et fin
Suite et fin

Elles suivent l'allée qui mène à l'entrée de la maison. Elles égayent le massif grâce à leurs petites clochettes en fleurs durant tout l'hiver. Pour interrompre la longueur de la bordure, j'ai planté 2 variétés de couleurs différentes.

Ne pas oublier de les tailler après la floraison (en juin au plus tard) pour conserver leur port touffu et compact.

Bruyères d'hiver en bordure du massif de l'entrée

Bruyères d'hiver en bordure du massif de l'entrée

7 - Lupin 'La Chatelaine'

Le lupin, bien connu dans les jardins pour ses épis de fleurs aux nombreux coloris uniformes ou bicolores, est une vivace de culture facile à partir du moment où vous lui offrez un sol profond et assez léger.
Installez-le en isolé ou dans un massif de vivaces. Supprimez les fleurs fanées, il remontera en automne. De plus vous éviterez le semis spontané, parfois envahissant, et l'épuisement précoce de la plante, sachant que les lupins vivaces finissent par dépérir au bout de 3 à 4 ans.
Comme toutes les légumineuses, il n'épuise pas les sols, au contraire il les régénère, particulièreme
nt en azote.

Suite et fin

La variété 'La Chatelaine' présente des épis bicolores roses et blancs. Ses tons pastels sont mis en valeur par le rose soutenu du rosier.

8 - Crocus 'Ruby Giant'

Exposition au soleil. Bulbe à floraison hivernale. Hauteur : 7 cm
Sol léger, pauvre, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à - 15°C
Suite et fin

Plantés au printemps 2014, ces petits bulbes m’ont émerveillé. Je les ai associés aux violas cornutas pourpres et aux tulipes ‘Québec’. Mélange de couleur un peu osé certes, mais idéal pour oublier les hivers interminables. Je pense même en mettre davantage pour un effet plus généreux.

Suite et finSuite et fin
Suite et fin

9 - Jacinthe

Exposition au soleil ou mi-ombre. Sol léger, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à - 15°C
Suite et finSuite et fin

Qui n'a jamais été tenté par ces jolies compositions de jacinthes forcées en pot ou dans un verre d'eau, que l'on trouve dès la fin décembre ? Moi je n'ai pas su résister et j'attends maintenant leur floraison au jardin ...

10 - Skimmia

 

Arbuste persistant au port globuleux, au feuillage de forme ovale. Fleurs en boutons rouges puis s'ouvrant blanches. Exposition au soleil ou mi-ombre. Sol ordinaire, humifère, sans trop de calcaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -15 °C.
Suite et fin

Arbuste beau toute l'année ! Ses fleurs sont décoratives durant plusieurs mois ce qui en fait un persistant idéal dans un massif.

Le voici, à droite devant le rhododendron 'Cosmopolitan', dans le massif 'Terre de Bruyère'.

Suite et fin

Mon article "feuillages givrés" n'a plus de secret pour vous !

Bon mercredi à tous.

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 12:27

1- Delphinium pacific   (au nom inconnu)

Donne en été des grappes de 40 cm à 1,20 m de long, portant des fleurs semi-doubles.
Exposition au soleil. Sol léger, humifère, frais. Rustique, au moins jusqu'à -15°C. Feuillage caduc.
Réponses en imagesRéponses en images

On le voit très souvent en compagnie de roses ... Ces deux-là s'entendent à merveille puisqu'ils offrent une première floraison au début de l'été, et fleurissent une seconde fois en septembre. En totale harmonie, je reconnais que ce duo est parfait ! Mais aux côtés de la salvia microphylla, je trouve aussi ce mariage réussi.

Ce pied d'alouette est victime d'une erreur d'étiquetage. Si quelqu'un connait son nom, je suis preneuse ...

Je l'ai acheté sous le nom de delphinium pacific 'percival' , qui est blanc.

2 - Campanula muralis

Couvre-sol au feuillage semi-persistant. Exposition au soleil ou à mi-ombre. Sol léger, même calcaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -15°C.

Nombreux sont ceux qui la définissent comme plante idéale de rocailles. Dans mon jardin, elle est plutôt utilisée en bordure de massifs. Je la teste aussi depuis le printemps dernier comme couvre-sol, au pied de la clématite 'Ville de Lyon' qui exige un peu d'ombre. Je vous dirai plus tard si elle a rempli son rôle ...

Campanula muralis utilisée ici en bordure de massif (au pied du rosier 'Winchester Cathedral')

Campanula muralis utilisée ici en bordure de massif (au pied du rosier 'Winchester Cathedral')

3 - Rosier 'Emera' de Décorosier

Offre des fleurs semi-doubles de 4 à 5 cm de diamètre pendant tout l'été, facile d'entretien, résistant aux maladies.

Selon le descriptif ci-dessus, il ne présente que des qualités, ce qui d'ailleurs lui a valu le fameux label ADR. Je l'ai donc acheté les yeux fermés et vu son abondante floraison chaque année, je ne regrette pas mon choix. Et puis, je vous confirme la véracité des qualités qui lui sont attribuées ...

Réponses en imagesRéponses en images
Réponses en imagesRéponses en images
Réponses en imagesRéponses en images

Je vous laisse pour aujourd'hui ... A très vite pour la suite !

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 08:08

Cette semaine, le froid s'installe un peu partout en France. Peut-être avez-vous même de la neige. Chez nous, juste quelques gelées matinales. Pas bien méchantes car les températures remontent à +6°C en moyenne au beau milieu de la matinée. J'en ai profité ce matin pour photographier ces cristaux de glace qui figent les végétaux. Reconnaissez-vous ces feuillages sous le givre ?

Feuillages givrésFeuillages givrés
Feuillages givrésFeuillages givrés
Feuillages givrésFeuillages givrés
Feuillages givrésFeuillages givrés
Feuillages givrésFeuillages givrés

A l'abri d'une variété plus grande, certains privilégiés compatissent en baissant la tête ! C'est le cas de l'héllébore niger (planté sous les fougères et rhododendron) et de l'armoise 'powis castle' (installé contre les lauriers-roses).

Feuillages givrés
Feuillages givrés

L'hortensia commun ne présente aucune inquiétude face au froid. Je ne coupe ses fleurs fanées qu'à la fin de l'hiver car elles protègent ainsi les jeunes pousses des gelées tardives.

Feuillages givrés

L'hiver est long alors trouvons quelques intérêts dans nos jardins ! Je n'ai pas encore taillé les orpins pour espérer ce joli spectacle !

Feuillages givrés
Feuillages givrés

Bonne journée au coin du feu !

( et à demain pour les 10 réponses de feuillages)

Repost 0
Published by Camélia
commenter cet article

Présentation

  • : Le jardin de Camélia
  • Le jardin de Camélia
  • : D'une superficie de 12 ares, tout est à créer !
  • Contact

Recherche